Géographie

La Belgique

Le relief et les régions naturelles de la Belgique



Le relief de la Belgique est relativement modeste. Il est formé par une succession régulière de plaines, de collines et de plateaux et ne présente pas de montagnes proprement dites. Les régions les plus basses (dans la région côtière) sont situées en-dessous du niveau de la mer; le point le plus élevé est situé à 694 mètres (Botrange, dans la province de Liège). Longue de 65 km, la côte, région touristique par excellence, est composée de larges plages de sable fin et d’un étroit cordon de dunes. Ce barrage naturel protège les polders, plaine maritime d’une horizontalité presque parfaite, sillonnée par un réseau de digues et de canaux. Les autres régions naturelles se succèdent d’ouest en est à travers le pays. Aux polders fait suite la grande plaine flamande dont le relief augmente du nord au sud et qui comporte des villes importantes comme Anvers et Gand.

Le sol y est en grande partie sablonneux et se transforme à l’est (en Campine, dans la région de Turnhout) en landes à bruyères. Au sud, se dressant d’un jet au-dessus de surfaces très basses, une rangée de collines s’étend depuis la Flandre occidentale (Ypres) à la Flandre orientale (Renaix, Grammont) et s’achève dans le Brabant (Louvain). Au sud de la plaine flamande s’étale une bande de bas-plateaux limoneux. A l’ouest (Tournai et Ath, dans le Hainaut), le relief est modeste, au centre (Brabant avec la capitale Bruxelles), il présente des vallées bien marquées (100 à 150 m) aux versants assez fermes et souvent boisées; à l’est (la Hesbaye avec les villes de Waremme et Tongres), les vallées sont moins accentuées et la région s’élève en forme de falaise de craie au-dessus de la vallée de la Meuse (200 m). Ensuite vient le bas-plateau du Condroz (altitude maximum 300 m) avec la ville de Namur. Il s’agit d’une succession de crêtes de grès et d’amples dépressions. Au sud, le bas-plateau est bordé par une dépression schisteuse caractérisée par un sol humide couvert de prairies et de bois; la partie orientale de cette dépression est appelée Fagnes et la partie occidentale, Famenne. Au sud de la Fagne et de la Famenne s’élève le haut-plateau des Ardennes, massif de grès et de schiste.

Les points culminants sont des surfaces si calmes que l’eau y stagne dans les Fagnes. Des rivières y prennent leur source, creusant profondément les rochers et dessinant des paysages très pittoresques (les vallées de l’Ourthe et de l’Amblève). A l’est des Ardennes, sur le plateau des Hautes Fagnes, se dressent les points les plus élevés du pays: Botrange à 694 m, la Baraque Michel à 675 m. A l’extrême sud du pays, on trouve la Lorraine belge (avec les villes d’Arlon et de Virton), une région qui appartient au bassin géologique parisien. Le sol est marneux et couvert alternativement de cultures et de bois d’où émergent parfois des côtes raides (jusqu’à 180 m de hauteur).

Cliquez ici pour découvrir nos cartes à télécharger

34 Votes