Histoire

Matières et vocabulaire

La Préhistoire - Partie 01 : Le Paléolithique

Les origines de l'homme

Il y a 70 à 30 millions d'années vivaient sur la terre des quadrupèdes, les Primates. Contrairement aux autres mammifères leur cerveau était plus développé, et ils possédaient un pouce opposable aux autres doigts.
Les préhistoriens pensent aujourd’hui que les ancêtres de l'homme ont commencé à évoluer séparément des espèces animales les plus voisines il y a peut-être dix millions d’années. Voici quatre ou cinq millions d’années, ces ancêtres prennent une apparence humaine. Ils se répartissent alors, progressivement, en plusieurs catégories.

 

Les Australanthropes

Les Australanthropes ou Australopithèques sont les plus lointains ancêtres de l'homme. Ils ne constituent pas une espèce homogène. Certains individus paraissent encore très primitifs et les savants hésitent à y voir de véritables êtres humains. Par contre, d’autres membres de la famille, qu’on désigne du nom d’homo habilis, ont une allure et un comportement déjà humains. Les premiers Australopithèques vivaient il y a 5 millions d’années. Leurs ossements ont été découverts à l’Est et au Sud de l'Afrique, continent considéré actuellement comme le berceau de l’humanité. Leur outillage était fait de simples éclats de pierre ou de galets retouchés.



Exemples:

En 1974, des archéologues découvrent en Ethiopie, un squelette fossilisé, datant de 3,2 millions d’années. Grâce à sa disposition et au nombre d’os retrouvés, on a pu affirmer qu’il s’agissait d’une femme. Elle était de très petite taille (1,10 m ou 1,35 m). On l’appelle LUCY. Pendant de longues années, les paléontologues ont pensé que c’était notre ancêtre le plus ancien. Mais en 1994, des archéologues découvrent toujours en Ethiopie, un ancêtre plus lointain : RAMIDUS. Il daterait de - 4,4 millions d'années.
En juillet 2001, une découverte extraordinaire est faite au Tchad dans le désert du Djourab. On y découvre TOUMAÏ, un australopithèque ayant vécu il y 7 millions d'années. Celui-ci serait le plus ancien connu à nos jours. TOUMAÏ mesurait environ 1 mètre et pesait près de 35 kilos et serait un mâle. Il vivait dans les forêts qui jouxtaient le voisinage d'un lac ou d'une rivière. La découverte de TOUMAÏ à 2500 km à l'ouest du rift est-africain a changé les anciennes théories des paléontologues croyant que l'humanité s'était développée à partir de l'est du rift (théorie formulée en 1982 par Yves Coppens). TOUMAÏ signifie "ESPOIR DE VIE" en langue gorane. Ce nom a été choisi par le Président du Tchad. Ce nom désigne les enfants nés juste avant la saison sèche et leur chance de survie est alors plus limitée.





 

Les Archanthropes

Les Archanthropes apparaissent il y a environ 1,5 millions d’années. On leur donne aussi le nom d'homo erectus. C’est eux qui découvrent le feu et fabriquent les plus anciens bifaces : blocs de pierre taillés sur les deux faces. Les homo erectus peuplent l’Afrique, mais aussi l’Asie et l’Europe.

 

Les Paléanthropes

Les Paléanthropes commencent à occuper nos régions il y a 500 000 ans. Ils sont fort semblables à nous, tant du point de vue physique qu’intellectuel. Seule, la configuration de leur crâne montre une différence notable : l’arcade sourcilière est plus marquée, le front est fuyant et le menton effacé.
Les spécialistes appellent les Paléanthropes : hommes de Neandertal (localité proche de Düsseldorf, en Allemagne) ou encore, dans notre pays, hommes de Spy (localité proche de Namur).
Les Paléanthropes sont les premiers de nos ancêtres à prendre soin, au moins de manière évidente, de leurs défunts. Ils possèdent un outillage perfectionné, de formes diverses, de dimensions variées, qui s'adaptent à quantité d'usages.
Les Paléanthropes appartenaient à la même espèce que la nôtre, mais ils ont disparu voici quelques dizaines de milliers d’années pour des raisons qui demeurent inexpliquées.

 

Les Néanthropes

Les Néanthropes ou hommes de Cro-Magnon marquent le point d'aboutissement actuel de l'évolution humaine. Ils font leur apparition il y environ 90 000 ans. On les trouve partout dans le monde, y compris sur le continent américain. Ils se distinguent par un outillage en progrès constant.

La configuration du crâne et le volume du cerveau des ancêtres de l’homme évoluent au même rythme que leur aspect physique. Le cerveau des Australanthropes est d’environ 600 cm3 ; celui des Archanthropes de 1000 cm3 ; celui des Paléanthropes de 1500 cm3 et enfin celui des Néanthropes de 1400 cm3.

On a nommé cette première et longue période de l’histoire de l’humanité, « paléolithique » signifiant « ancienne pierre », en raison de l’utilisation d’outils en pierre taillée. Cette période se termine 10 000 ans avant notre ère.
Au fur et à mesure de l’évolution de la terre, l’homme doit s'adapter : il grandit, se redresse sur ses deux membres postérieurs tandis que le volume de son crâne augmente favorisant ainsi le développement de son intelligence et de sa sensibilité.

 

Accédez à la partie 02 de la leçon sur la Préhistoire

Accédez à la partie 03 de la leçon sur la Préhistoire

Téléchargez la leçon complète sur la préhistoire (PDF)


39 Votes