Histoire

Matières et vocabulaire

La Préhistoire - Partie 03 : Le Néolithique

L’agriculture et l’élevage

Les spécialistes pensent que l’agriculture et l’élevage sont apparus au voisinage de la Méditerranée orientale 10 000 ans av. J.-C. Cette nouvelle façon de produire la nourriture s’est répandue petit à petit. Elle est parvenue chez nous après plusieurs milliers d'années, en longeant la vallée du Danube puis celle du Rhin.
Nos ancêtres ne vivent plus sous la tente. Ils habitent des maisons de bois, aux murs de torchis et au toit de chaume. Ces maisons sont vastes. Elles pourraient accueillir plusieurs de nos familles actuelles.Ces maisons sont solides. Elles sont bâties pour durer. Les agriculteurs-éleveurs ne se déplacent plus aussi souvent que les chasseurs-cueilleurs. Ils sont sédentaires. Ils restent longtemps au même endroit, près de leurs champs et de leurs troupeaux.

La maîtrise de la technique

Au temps des agriculteurs-éleveurs, la pierre reste un matériau de base pour la fabrication des outils et des armes. Ces instruments sont de mieux en mieux travaillés. Quelquefois leur taille se termine par un polissage (le néolithique est l’âge de la pierre polie).
Des mines de silex sont exploitées dans notre pays dès cette époque. Celles de Spiennes, près de Mons, sont très connues. Certains de nos ancêtres ne gagnaient plus leur vie seulement en travaillant la terre et en élevant du bétail. Ils creusaient aussi des galeries dans le sol et recherchaient des blocs de pierre propices à la taille et au polissage.

Les cérémonies religieuses

Les croyances des agriculteurs-éleveurs de la préhistoire prolongent et approfondissent celles des derniers chasseurs-cueilleurs. La même attention est portée à la naissance et à la mort. Des figurines féminines continuent d’être sculptées tandis que les défunts demeurent l'objet de soins.

Les premiers agriculteurs-éleveurs observent la nature qui les entoure. Par exemple, ils savent que les plantes ont besoin de chaleur et d'humidité pour grandir. Mais ils savent aussi que trop de chaleur ou trop d’humidité sont nuisibles. Ils rendent, pense-t-on, un culte au soleil, à la pluie, aux sources, à l’orage, au vent, aux tempêtes, etc. Les agriculteurs-éleveurs de la préhistoire possèdent des lieux pour « prier ». Ils y construisent des monuments en pierre qu’on pourrait déjà appeler des temples.Il existe à Stonehenge, dans le Sud-est de l’Angleterre, les restes d'un complexe mégalithique qui date de 2000 ans environ av. J.-C. Le site est célèbre. Au solstice d'été, le 21 juin, il sert de lieu de rendez-vous aux nostalgiques des temps celtiques et pré-celtiques.


Le site mégalithique de Stonehenge

La poterie

La poterie est une technique nouvelle introduite dans nos régions par les premiers agriculteurs-éleveurs. Ceux-ci s’en servent pour contenir, cuire et conserver les aliments. Avant d’être passés au four, pour être rendus résistants, les récipients sont décorés. Les potiers gravent à l’aide d’une pointe sèche, d’une corde ou d’un peigne, des motifs très variés.

Accédez à la partie 01 de la leçon sur la Préhistoire

Accédez à la partie 02 de la leçon sur la Préhistoire

Téléchargez la leçon complète sur la préhistoire (PDF)

19 Votes